• Taamusi Qumaq, Louis-Jacques Dorais
  • Français
  • 2010
  • Couverture souple - 5 po. X 6 ½ po. -153 pages
  • 978-2-7605-2580-1
$18.00 (CAD)

Je veux que les Inuits soient libres à nouveau

Dans cette autobiographie traduite de l’inuktitut au français, Qumaq porte sur le monde qui l’entoure, un regard personnel et réfléchi qui enregistre les grands changements du 20e siècle. Du tournage du film mondialement connu de Robert Flaherty, Nanook of the North, aux échos de la Deuxième Guerre mondiale, à la montée du souverainisme québécois – fait exceptionnel parmi les Inuits, il fera de René Lévesque un modèle politique – jusqu’aux signatures des premières ententes sur l’autonomie progressive du Nunavik, Qumaq assiste et participe à la transformation du monde inuit. Son autobiographie constitue un document de grande importance, tant pour les Inuits qui trouveront en lui un modèle, que pour les lecteurs du monde entier qui accèdent par ses mots à un univers culturel fascinant.

À propos de l’auteur
Chasseur, pêcheur, trappeur, homme politique, encyclopédiste et  activiste culturel de haut calibre, Taamusi Qumaq (1914-1993) est considéré comme l’un des grands penseurs des Inuits du Nunavik.
Né dans les environs d’Inukjuak sur la côte orientale de la Baie d’Hudson, Taamusi Qumaq a consacré plus de vingt-cinq années de sa vie à consigner à l’écrit, la vie des siens ainsi que leur langue. Son parcours illustre de façon exceptionnelle la manière dont le peuple inuit et les terres qu’il occupe ont été progressivement intégrées dans l’ensemble socio-politique québécois et canadien.

En collaboration avec les Presses de l’Université du Québec